mardi 3 novembre 2009

Cent cinquante-neuvième sortie

LES FEUILLES MORTES CHAMPENOISES...
Ainsi avons-nous choisi de nommer notre randonnée. Car nous avons finalement décidé de la faire notre grande randonnée automnale et je crois que nous avons roulé le jour le plus pourri de ces vacances de la Toussaint ! Donc, départ vers la Champagne où nous découvrons une première baignoire. Mais pas besoin d'y prendre un bain, la douche, c'est sur la route que nous y avons droit: un petit crachin typiquement breton... qui mouille, qui mouille !
Et toujours ces charmants vieux panneaux...
... et ces enseignes de marques de bières inconnues ornant un des rares bistrots qui subsiste dans nos petits villages.
Nous, nous n'avons pas chaud...
Et voici donc les fameuses feuilles mortes...
... et la pluie...
... et le but de cette "promenade" .
Le retour se fera par la rive droite de la Marne, à travers ce vignoble aux noms prestigieux qui crépitent à nos oreilles, comme la ... pluie qui toujours tombe !
Et toujours les feuilles mortes de la vigne maintenant.
J'ai quand même le temps de voir ce "chaleureux " message: (Je traduis) " Ici vous entrez en costume et vous ressortez en slip, le chien s'occupe de la retouche." Je confirme, il y a bien un chien... qui aboie beaucoup.
Et nous quittons la vallée de la Marne par la difficile, terrible, côte des Coqs, après Dormans, entre Soilly et Saint Agnan. Attention, il faut prévoir des petits, tout petits braquets...

Et tout cela pour photographier deux nouvelles baignoires ! Psychopathe !

J'ai parcouru aujourd'hui 168 km, sous la pluie la plupart du temps, avec mon équipier Pascal Bardat pendant 141 km. Bordeaux Paris 2010 se prépare dès à présent !
Plus que 750 km et j'aurai 200 000 km à mon compteur cycliste...

1 commentaire:

  1. J'te crois qu'il faut prévoir les p'tits braquets. Quand je vois le mal que j'ai à la monter .... en voiture !!!

    Mickey.

    RépondreSupprimer