mercredi 30 septembre 2009

Cent quarante-et-unième sortie

Une petite sortie d'une trentaine de kilomètres pour terminer ce mois de septembre. Un mois où j'ai fait moins de vélo que les précédents: 737 km en 9 sorties seulement, pas terrible... Il va falloir se dépêcher, on coupe beaucoup le maïs en ce moment dans nos régions !
Le pommier de la Grande Fontaine.

dimanche 27 septembre 2009

Cent quarantième sortie

Encore une belle journée d'automne... estivale ! Et une petite sortie à vélo avec Laurence. Une première petite cueillette de petites châtaignes (vraiment petites, hein...)
Et des poires ou des coings ? Grand débat !
Et nous sommes rentrés après 40 km car je voulais regarder à la télé le championnat du monde de cyclisme sur route: une course de plus de 260 km à Mendrisio en Suisse. C'est là, crois-je me souvenir, qu'Eddy Merckx revêtit le maillot arc-en-ciel en 1971.
Mais aujourd'hui la question est la suivante: un Français remportera-t-il ce titre 50 ans après André Darrigade qui vainquit en 1959 ?
La réponse est non, hélas ! Même si un jeune homme de 21 ans, Romain Sicart, a remporté hier le titre chez les espoirs (coureurs de moins de 23 ans). Espoir, espoir, reste-t-il encore de l'espoir pour le cyclisme français ?

samedi 26 septembre 2009

Cent trente neuvième sortie

Par ce bel après-midi d'automne, pas un seul nuage, nous sommes partis pour une sortie de 92 km sur notre tandem d'enfer ! Premier arrêt entre Bassevelle-bourg et Bassevelle-mairie où Lolo trouva de la lecture...
Pour une fois, il ne s'agit pas de la guerre de 14-18 (même si "Moi, mon colon, celle que j'préfère, c'est la guerre de 14-18!") mais de la Seconde Guerre mondiale.
Ce qui n'est pas précisé sur cette plaque, mais ça l'est sur le panneau explicatif de la première photo, c'est que trois de ces aviateurs anglais survécurent car ils avaient réussi à sauter en parachute. Le premier fut capturé par les Allemands quelques jours après. Il fut libéré par les Russes quelques mois plus tard du camp où il était retenu en Silésie. Les deux autres furent cachés par des habitants de villages alentours (La Trétoire et Bussières) jusqu'à la Libération. Les quatre autres furent enterrés au cimetière de Bassevelle.
Et puis nous sommes revenus en Champagne, près de Château Thierry, où les vendanges se terminent.
Au mois de mars, j'avais présenté quelques photos de ces éoliennes en cours d'installation. Aujourd'hui, six d'entre elles, sur les onze du site, étaient en fonctionnement... alors petit clip vidéo: MOTEUR !

Une des nuisances présumées de ces moulins à vent était le bruit... Il y a bien un ronronnement qui pourrait gêner quelqu'un qui voudrait dormir sous l'une d'entre elles. Mais les voitures sont beaucoup plus bruyantes ainsi que le... vent lui-même ! Faux argument ?

Sur le chemin du retour, nous avons fait une petite pause goûter à la boulangerie de Chézy sur Marne avant de rentrer vers La Ferté Gaucher par de charmantes petites routes où nous avons amélioré notre moyenne. La bosse de Verdelot fut avalée à toute allure, ainsi que les derniers kilomètres... Hé, hé, quel beau coup de pédales nous avons... vent dans le dos... n'en déplaise à René Fallet !

mardi 22 septembre 2009

PUTAIN, 50 ANS !

Il est né le divin enfant... Non, non, faut pas exagérer quand même... Mais il y a 50ans, un beau bébé naissait le 22 septembre 1959 à Hennebont, deux jours après le pardon de Saint Cado...

dimanche 20 septembre 2009

Cent trente-huitième sortie

En ce dimanche après-midi, nous avons remis cela avec mon copain Pascal. Et pourquoi le cacher, nous commençons notre préparation pour Bordeaux-Paris 2010. Bon, d'accord, Pascal est seulement très tenté alors que moi, c'est sûr, je serai au départ de cette randonnée le 26 juin 2010. Mais je suis persuadé que nous serons deux... D'autant plus qu'il retrouve vite un bon coup de pédale, le titi... serait bien capable de me larguer d'ici quelques semaines, le bougre !
Un centaine de kilomètres aux alentours de Sézanne avec deux belles bosses: la montée vers Allemant, puis, après être redescendus sur la plaine de Champagne, la remontée vers Broyes -c'est ici que l'on comprend que la Brie est un plateau, et pas seulement un plateau de fromages !
Donc, montée vers le village de Broyes, et j'ai pris le temps de filmer le style aérien de mon compère !
http://www.dailymotion.com/video/xajz5d_montee-de-broyes-en-champagne_sport

Sur le retour, j'ai montré à Pascal les sources du Grand Morin, dont j'ai déjà parlé sur ce blog. Il ne connaissait pas !
Les fruits de la Brie: les prunes de Meilleray... qui sont en train de pourrir sur l'arbre.

samedi 19 septembre 2009

Cent trente-septième sortie

Une soixantaine de km en tandem cet après-midi. Depuis Choisy en Brie, nous empruntons la même route qu'une course cycliste UFOLEP et nous faisons doubler par plusieurs pelotons.
Nous préférons nous arrêter pour les laisser passer, des fois qu'un blaireau imprudent se soit glisser dans un de ces groupes et viennent nous percuter !
Innovation à Boisdon, petit village briard d'une centaine d'âmes: le couloir au milieu de la route qui ne sert à rien ! Trop petit pour être un couloir de bus, vous savez comme à Paris, je n'ose croire qu'il s'agit d'une piste cyclable (Quoique, j'en ai vu d'autre...). Alors ? peut-être un stock de peinture à écouler...

mercredi 16 septembre 2009

Cent trente-sixième sortie

Il est mort le soleil ?
Un petit air d'automne pour cette petite sortie matinale... et une photo floue, involontaire, mais c'est la seule alors, je prétendrai, avec ma mauvaise foi légendaire, que c'est un flou... artistique...

lundi 14 septembre 2009

Un petit air de vacances...

Après notre randonnée, nous ne sommes pas rentrés tout de suite... Nous avons profité du beau temps et du site pour faire les touristes... Promenade sur le port...
...et embarquement sur ce petit bateau pour une visite de la "rade" !
Même pas peur d'avoir le mal de mer !
Ce bateau remonte régulièrement la Seine jusqu'à Paris pour une croisière d'une semaine.
Le phare... normand et non breton... ainsi que l'ancien logement du capitaine du port d'Honfleur.


TOURISTES !
Avant d'aller manger, nous avons fait un détour par la Grange au sel où se déroulait la remise des récompenses. Ici, pas de coupe pour le premier mais de nombreux trophées pour le plus vieux, le plus jeune, celui qui a participé 25 fois, le club le plus nombreux... une longue et sympathique litanie.
Et avant de reprendre la route, une bon repas de poissons...
A l'année prochaine, sans doute !

dimanche 13 septembre 2009

Samedi 12 septembre: LEVALLOIS - HONFLEUR

RETOUR GAGNANT !!!!

Cela faisait 7 ans qu'il n'avait pas participé à une épreuve cyclo, 7 ans qu'il n'avait presque plus roulé sur son vélo... Je pensais même qu'il aurait besoin de deux petites roues comme sur les vélos d'enfants... Mais il a bien participé à mes côtés ce samedi à ce Levallois - Honfleur 2009 avec moins de 1000 km dans les jambes depuis avril ! BRAVO PASCAL ! Levés tôt, nous avons pris le départ à Levallois à 6H50.
Il y avait presque 3000 participants aussi avons-nous pu nous glisser dans de petits ou de gros pelotons.
Après 45 km, premier contrôle à Thoiry, mais pas de visite au parc zoologique. Pour l'instant, tout va bien !
Il faut dire que cette foule cycliste c'est un peu le zoo déjà...
Il y en a partout sur la route ! Des gros et des maigres, des beaux et des laids, des jeunes et des vieux, des garçons et des filles, des lents et des rapides, des groupes et des solitaires...
Deuxième arrêt après 120 km, à Glisolles (27), où un petit pique-nique, bienvenu, nous est offert.
Et même dans la bosse qui suit le ravitaillement, tout va bien pour le dossard 900 !
Dans l'après-midi, nous restons un long moment avec un groupe de cyclos de Franconville qui roule très bien: c'est-à-dire pas trop vite et à allure régulière... SUPER !
Au dernier contrôle, à 27 km d'Honfleur, c'est encore la cohue et pour nous deux, tout va toujours bien.
Le parcours est magnifique par ce beau temps. Le vent de nord-est nous est souvent favorable...
... et nous faisons route avec ce qui ressemble à mon futur vélo ! Attention de ne pas s'endormir !
Et vers 16H00, nous apercevons le pont de Normandie qui nous indique que...
... l'arrivée à Honfleur est imminente.
208 km en 9h20mn, avec 45 mn d'arrêt environ, nous avons roulé à plus de 24 km/h de moyenne, pas mal pour un retour !

vendredi 11 septembre 2009

Demain: Levallois - Honfleur...

Il y a un an, j'avais participé pour la première fois à cette superbe randonnée. Les années précédentes, je ne le pouvais pas car je travaillais le samedi. Pendant que je roulais vers Honfleur...
... Laurence en avait profité pour visiter la côte normande: Deauville, Trouville...
Et nous nous étions retrouvés à Honfleur...
...pour un dernier week-end avec un petit air de vacances, et demain nous recommençons !