samedi 25 juillet 2009

Dix-neuvième étape, Aurillac Clermont-Ferrand, 186 km: Les montagnes d'Auvergne

Belle montée au Pas de Peyrol en ce début d'étape par la vallée de la Jordanne.
Et au sommet, à plus de 1500 mètres, le cyclo qui m'a accompagné les derniers km, me photographie. La montée a été agréable en cette matinée, la descente sera fraîche !
En 59, les coureurs étaient arrivés de Salers par le versant le plus pentu mais le moin long...
Bestiaire montagnard, la suite.
Ruines auvergnates...
Bort les Orgues (Les voyez-vous ?) où je me rappelle de la varicelle de Laurence lors d'un voyage en tandem en 1986 qui nous fit écourter notre "voyage de noce" . A finir un jour...
Des montagnes, j'ai dit !
La Bourboule, ça m'a toujours fait rire ce nom-là, un peu comme Lamothe-Beuvron ou Ségolène...
C'est beau !
Encore un col, en 1959, on l'appelait le col de Diane. Le photographe est un Batave, il passe ses vacances à la Bourboule (c'est vrai !) et sa femme s'appelle Ségolène...
Dernier château avant Clermont où je descends à toute allure, à Royat plus exactement à quelques pas du Puy de Dôme que j'escalade demain matin.
Et en plus, je viens de franchir le cap des 3000 kilomètres ! Alors maintenant: DODO !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire