vendredi 19 juin 2009

TAMDEM

En 1985, nous décidâmes de nous offrir un tandem. Nous le choisîmes noir de marque "LEJEUNE" et nous l'achetâmes à Meaux chez M. Milesi.
Je crois avoir conté ici quelques unes de nos aventures "tandemesques"...
En voici quelques-unes parmi les dernières en date:
- Lors d'un voyage vers la côte normande et la baie de Somme, nous perdîmes les vis de notre triple plateau après avoir parcouru plusieurs kilomètres sur un chemin de galets le long de la Manche (Cela ressemblait à Paris-Roubaix), à la suite de quoi nous détruisîmes le dérailleur avant après avoir été mal dépanné à Montdidier. Ce fut le mécanicien d'un Décathlon à Beauvais qui résolut nos problèmes, retardant même la fermeture du magasin pour nous...
- Lors d'une sortie vers Château-Thierry, notre roue-libre explosa (oui,oui, c'est le terme approprié!) dans la bosse de Saint Eugène et nous dûmes demander à des habitants du village de nous rapatrier vers La Ferté. Des Belges en vacances dans un gîte ayant refusé de nous aider, tout comme des automobilistes trop pressés...
-Lors de notre virée vers Chambord à l'été 2008, une des chaînes de notre engin se cassa et comme je n'avais pas de dérive-chaîne dans la sacoche (pas de ricanements, SVP, j'en connais de plus prévoyant, c'est vrai...), nous parcourûmes 6 kilomètres à pied (ça use, ça use...) avant d'être dépanné fort civilement dans le magasin "Vélo oxygène" de Pithiviers.
Hommage à tous ces braves gens: si je pouvais rajouter un couplet à la chanson de Brassens "L'Auvergnat", je pourrais le leur dédier !
ELLE EST A TOI CETTE CHANSON... (On peut toujours aller la chanter cette chanson en cliquant sur le lien vers le site de Brassens que j'ai sur ce blog)
Notre tandem avait donc besoin d'une cure de jouvence, aussi l'avions-nous laissé au mois de novembre chez M. Le Vacon pour des travaux de peinture et autres menus aménagements. Nous avons même cédé à une absolue modernité en équipant notre antique machine de pédales, le croirez-vous, AUTOMATIQUES!
Il faut encore changer la guidoline... mais nous irons le chercher lundi soir. La sortie de lundi sera donc une sortie TANDEM, de Marcilly sur Seine à La Ferté Gaucher. Je confierai l'appareil photo à Laurence, elle adore prendre des photos quand elle est sur le tandem et que JE pédale.

1 commentaire:

  1. Il est indispensable que j'apporte quelques rectifications et précisions :
    "En 1985, nous décidâmes de nous offrir un tandem." Je rectifie : en 1985, Jean-Pierre un soir me dit " Laurence, je sais ce que nous allons faire pour nos vacances d'été : nous allons partir en tandem" Inutile de vous dire que j'ai ouvert des yeux comme des soucoupes volantes ! A ce moment-là, j'avais 0 kms au compteur ! Et pour cause : le raidillon de Forcefave n'incitait pas à enfourcher une bicyclette. Jean-Pierre a assez dit qu'avec une bosse pareille à grimper dans son enfance, il aurait gagner le tour de France !
    Pour les pédales automatiques, oui je me suis enfin décidée quand j'ai vu la dernière paire de chaussures de vélo de JP qui m'a tapé dans l'oeil (pour JP, c'est fait depuis 26 ans !).
    C'est encore mon goût de l'esthétique qui m'amène à trouver la couleur de la guidoline un peu dépareillée.
    Pour les photos, il faudra que je me réhabitue à l'appareil, car depuis le 1er janvier, pas touche! En plus, ma vue baisse et si je dois sortir mes lunettes pour chaque photo, on n'a pas fini. Et oui, JP va sur ses 50 ans, moi je suis de près !
    Enfin comme vous pouvez le constater sur le tandem, il y a bien 2 pédaliers, DONC 2 personnes qui pédalent, n'en déplaise aux jaloux. Na!

    RépondreSupprimer