mercredi 24 juin 2009

Rendez-vous à Mulhouse...

Voici 50 ans jour pour jour, régnait à Mulhouse une effervescence rare...
Demain, c'est le départ du Tour de France !
A cette époque, 10 équipes de 12 coureurs prenaient le départ: 7 équipes nationales et 3 équipes régionales.
Pour certains, c'était le baptême du feu, ils ne durent pas bien dormir la nuit du mercredi au jeudi. D'autres avaient une grande expérience de la plus grande course du monde. Parmi les participants, il y avait 4 anciens vainqueurs: Robic (Tour 1947), Bobet (Tour 1953, 54 et 55), Anquetil (Tour 1957) et Gaul (Tour 1958) ; c'était une époque où les coureurs français savaient gagner le Tour de France...


D'autres encore pensaient aux cols qu'ils auraient du mal à gravir... et moi donc !Et l'attelage de l'équipe de France laissait sceptique René Pellos: Quatre leaders, c'est beaucoup quand même ?C'était un peu la rentrée des classes ou l'arrivée au service militaire...
Recherche de l'hébergement pour Busto et Bergaud de l'équipe Centre-Midi. Notez le numéro de dossard écrit sur la valise !
Découverte du paquetage pour les Belges De Bruyne, Brankart et Van Aerde.
Photo de groupe pour chaque équipe (le temps ne devait pas être fameux...)
Signature d'autographes (ici Federico Bahamontes).

Présentation des équipes durant laquelle Hassenforder, l'Alsacien, amusait la galerie selon son habitude...

Le plus grand Gérard Saint, 1m92, et le plus petit Jean Robic, 1m58 !

Et bien sûr la visite médicale !
Anquetil à la pesée.

Bobet sous la toise.
Examen complet pour Anglade qui vient de gagner le championat de France !
Et le dernier vainqueur, Charly Gaul qui est arrivé à Mulhouse au dernier moment.

1 commentaire:

  1. Je savais bien que les petits sont des bons, et parfois les meilleurs !

    RépondreSupprimer