lundi 29 juin 2009

Pas de 89ème sortie ce soir

J'avais prévu de faire cette sortie aujourd'hui, cela m'aurait permis de tester mes deux pneus tout neufs. Hélas, voiture cassée, en panne... et j'ai passé une heure au garage. Pourrais-je partir à Mulhouse samedi ? Pas sûr... mais pas d'affolement, il fera jour demain. Sinon j'aviserai.
Mais j'ai retrouvé ma fille préférée ce soir, alors...

dimanche 28 juin 2009

88ème sortie

7000 kilomètres !Ce n'est pas la peine d'applaudir... mais je viens quand même d'atteindre mon premier objectif de l'année. Alors pour fêter ça, j'ai décidé de m'offrir des fleurs !






Et une nouvelle baignoire... voilà bien longtemps ! Certains s'impatientaient !


J'ai un vrai respect pour les gens qui pratiquent ce sport. Car si le vélo est un sport difficile, que dire de la marche. Sur ma machine, j'en ai bavé mais quel plaisir de filer à 5o à l'heure dans une descente pendant des kilomètres sans donner un coup de pédale ! Essayez d'arrêter de marcher dans une descente...
En 1959, c'était Paris-Strasbourg mais la difficulté était la même. Paris-Colmar, la semaine dernière (départ le mercredi 17 juin). La plus longue épreuve de marche au monde. Où en a-t-on parler ? Qui a gagné ? A la même époque un joueur de foot était transféré à Madrid pour une somme avoisinant le PIB annuel d'un pays africain (Ce n'est pas le joueur qui encaisse tout cet argent, il doit y avoir le club et sans doute plein d'intermédiaires...). Combien a empoché le vainqueur de Paris-Colmar ?
On vit une époque moderne !

samedi 27 juin 2009

Quatre-vingt-septième sortie

Sortie du samedi après-midi, 60 kilomètres avec Laurence puis 50 kilomètres tout seul. Enfin une sortie estivale !Premier tournesol...

Premier test pour mon vélo en "configuration Tour de France"... Il me faut revoir la fixation du matériel que j'ai piqué sur le tandem: le klaxon et le compteur et également vérifier s'il est facile de démonter lez roues sans retirer les sacoches et le coffre...

L'arbre du Loupendu (2ème photo): fut-il pendu là le loup ? C'est un cerisier.

vendredi 26 juin 2009

Hommage à Jeannie LONGO...

A presque 51 ans, Jeannie Longo vient de remporter le titre de championne de France contre la montre. C'est son 56ème titre de championne de France, le premier datant de 1979 ! Photo Le Parisien
CHAPEAU BAS, MADAME !
Cela me rappelle une chanson de Souchon à propos d'Arlette Laguiller, pour Longo, ça pourrait donner ceci:
Quand Jeannie roule
C'est vraiment trop cool
Sur sa bicyclette
Elle est trop trop chouette
Elle va gagner
C'est assuré...
Bien sûr, il y a mieux, je ne suis pas un champion de la rime (Philippe Katherine a d'ailleurs écrit "Comme Jeannie Longo")

jeudi 25 juin 2009

C'est parti, mon kiki !

Première étape: de Mulhouse (Départ 10h30) à Metz ( 5h 33mn et 45 s plus tard, pour les premiers), les 238 premiers kilomètres de ce Tour 1959 furent parcourus à une moyenne supérieure à 42 km/h... PAS MAL ! Et comme les trois années précédentes, c'est le sprinter français (peut-être le plus fameux sprinter français de tous les temps ?) André DARRIGADE qui l'emporte sur le boulevard Poincarré à Metz

UN,

DEUX,

TROIS

Et QUATRE !!

Et tout ceci au terme d'une étape très animée (Non, non, je ne ferai pas un commentaire à la Jean-René Godard...) Cela suffit pour aujourd'hui, je reparlerai de cette étape et des suivantes lorsque je serai sur la route dans quelques jours !



Crevaisons en chaîne pour l'équipe de France: Rivière, Bobet et Hassenforder, le régional de l'étape.

mercredi 24 juin 2009

Rendez-vous à Mulhouse...

Voici 50 ans jour pour jour, régnait à Mulhouse une effervescence rare...
Demain, c'est le départ du Tour de France !
A cette époque, 10 équipes de 12 coureurs prenaient le départ: 7 équipes nationales et 3 équipes régionales.
Pour certains, c'était le baptême du feu, ils ne durent pas bien dormir la nuit du mercredi au jeudi. D'autres avaient une grande expérience de la plus grande course du monde. Parmi les participants, il y avait 4 anciens vainqueurs: Robic (Tour 1947), Bobet (Tour 1953, 54 et 55), Anquetil (Tour 1957) et Gaul (Tour 1958) ; c'était une époque où les coureurs français savaient gagner le Tour de France...


D'autres encore pensaient aux cols qu'ils auraient du mal à gravir... et moi donc !Et l'attelage de l'équipe de France laissait sceptique René Pellos: Quatre leaders, c'est beaucoup quand même ?C'était un peu la rentrée des classes ou l'arrivée au service militaire...
Recherche de l'hébergement pour Busto et Bergaud de l'équipe Centre-Midi. Notez le numéro de dossard écrit sur la valise !
Découverte du paquetage pour les Belges De Bruyne, Brankart et Van Aerde.
Photo de groupe pour chaque équipe (le temps ne devait pas être fameux...)
Signature d'autographes (ici Federico Bahamontes).

Présentation des équipes durant laquelle Hassenforder, l'Alsacien, amusait la galerie selon son habitude...

Le plus grand Gérard Saint, 1m92, et le plus petit Jean Robic, 1m58 !

Et bien sûr la visite médicale !
Anquetil à la pesée.

Bobet sous la toise.
Examen complet pour Anglade qui vient de gagner le championat de France !
Et le dernier vainqueur, Charly Gaul qui est arrivé à Mulhouse au dernier moment.

mardi 23 juin 2009

Code de la route: révisions 2

Je commence par le chapitre 2, le chapitre 1, parlant du piéton ne devrait pas me concerner.
"Obéissez, en toutes circonstances, aux ordres des gendarmes ou des agents de police..." Promis, juré !
Il faut que j'ajoute un "timbre" à mon vélo... Je n'aurai pas de phare à l'avant, ni de "cataphote" à l'arrière... Quant à mon identité, elle est peinte sur le cadre !

Là, c'est un peu le bazar: le pouvoir aux vélos !!
L'avez-vous reconnue la belle Panhard ? Qui se souvient du bruit du moteur ?
Toujours autant de deux-roues en 1959 ! Et une Dauphine, et une Juva4 ?

Et pour finir, un petit problème: elle est où cette côte à 10 % ?

lundi 22 juin 2009

Quatre-vingt-sixième sortie

Enfin, nous avons retrouvé notre tandem. Tout beau, tout neuf (enfin presque !)

Et nous l'avons essayé tout de suite, ce lundi soir. Même le klaxon !Et comme promis, Laurence a fait quelques photos. Son mari adoré...L'église de Bethon.
Ces vieux barils de lessive qui lui servaient naguère à fabriquer des valises en carton...
L'arbre de la place d'Escardes..
Et une petite vidéo pour expliquer le fonctionnement du tandem !
video