vendredi 22 mai 2009

Soixante-treizième sortie

SORTIE ESTIVALE ! ENFIN !
Je prends la direction de la vallée de la Seine, cap au sud de la Seine et Marne.

Après deux heures de selle, je m'arrête...

...pour un petit pique-nique en forêt de Villefermoy.
La Seine à Saint Mammès, grand port marinier. A chaque fois que je viens ici, je pense au feuilleton "L'homme du Picardie" que je regardais quand j'étais petit.
Il y a peu de péniches et beaucoup sont des habitations, elles ne naviguent plus guère.

Sur le mur extérieur de la bourse d'affrètement des péniches (Fonctionne-t-elle encore ?) une fresque en six tableaux, montrant les métiers de la batellerie.

L'écluse.

Le halage.

Le chantier naval.

Le batelier.

Les cordages.

Chantier naval justement où il n'y a qu'un... chalutier ! Que fait-il là, au bord du Loing ?
La batellerie, secteur en crise, je crois. Et depuis longtemps ! Alors on "muséïfie", on "touristise"... Souvenirs, souvenirs. Musée de la Mine dans le Nord, des aciéries en Lorraine, de la pêche en Bretagne, des mouchoirs à Cholet... Et bientôt: Musée des caissières de supermarché, des dames de la Poste, des instituteurs ronchons ?
Le vélo de la Germaine...Vélo justement, à Moret sur Loing et son Conservatoire du vélo: Il mérite un message pour lui tout seul ! J'y reviendrai donc la semaine prochaine.
Après la Seine, le Loing et son canal.
La première écluse sur le canal du Loing à Moret.

Et le canal qui part vers Montargis. Son chemin de halage doit être intégré dans un Véloroute qui traversera l'Europe du Nord au Sud, je crois. Une belle randonnée en perspective, pour mes 80 ans...

Et puis Moret sur la rivière Loing !
Il fallait bien un impressionniste pour rendre hommage à cette jolie petite ville.
Presque rien n'a changé, hormis la circulation automobile !

Malin comme je suis, j'ai réussi à arrêter cette circulation: TROP FORT !

Les toits de Moret.
Le donjon de Moret.

Le bouchon de Moret !

Et je reviens vers la Seine: Champagne sur Seine et Thomery.

L'écluse de Champagne: je recommande particulièrement une croisière sur la Seine et le Loing au départ de Saint Mammès sur le bateau Renoir qui inclut dans son parcours le passage de cette écluse, une des plus grandes sur la Seine puisque qu'elle peut contenir jusqu'à 12 péniches ! Le capitaine est fort sympathique et ses commentaires sont un superbe cours de géographie (pour ceux qui ont besoin de réviser).

Je m'en vais prendre cette petite route qui passe sous le pont et qui longe la Seine.

Il y a beaucoup d'arbres, je ne peux donc pas photographier le village de Thomery sur la rive gauche. Alors, j'ai trouvé une photographie aérienne de 1959 (bien sûr...) qui montre Thomery et la petite route sur laquelle j'ai roulé il y a quelques heures, route coincée entre la Seine et la voie ferrée.
Photo extraite de la Documentation aérienne pédagogique LAPIE, recommandée par arrêté ministériel du 8 janvier 1958 (J'espère que l'on peut agrandir cette photo car elle est vraiment superbe.)
Je n'avais pas d'itinéraire prédéfini pour mon retour, aussi quand j'ai vu des panneaux indiquant Blandy les Tours j'ai décidé d'y faire un tour...

Les tours de Blandy.

Pourtant, ce n'était pas gagné: "Ces ruines féodales, situéees dans un village de situation pittoresque, sont celles d'un château-fort construit au 14ème siècle par les vicomtes de Melun. Il était de forme hexagonale..."
Voici quelques années (à la fin des années 80 ?), les nouveaux vicomtes de Melun (On dit aujourd'hui président du conseil général) décidèrent de remettre en état lesdites ruines.Mais le résultat est très réussi. Nos impôts ont été bien utilisés. Ce n'est pas leur décision la plus sotte, sauf quand ils y installent des expositions dispendieuses et prétentieuses!
Quand un vicomte rencontre un autre vicomte...


Après une petite bière, j'ai repris la route.
Mais comment nomme-t-on les habitants de ce charmant village ?

Un nouveau modèle de monument aux morts: Front russe ?

Le fief des Epoisses (rien à voir avec le fromage ?): un "Château'form".
Propriété privée qui accueille des séminaires.
Et qui ne se visite pas. Tout cela est annoncé de manière fort élégante et sans agressivité . A relever quand beaucoup de cabanons sont "protégés par de féroces molosses, par de panneaux "Propriété privée" à foison ou par des "Piéges".
Le chêne de Blandy.
Et s'il ne devait rester qu'une seule photo pour résumer cette sortie... ELLE EST PAS BELLE LA VIE !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire