dimanche 24 mai 2009

Soixante-quinzième sortie

Voici quelques semaines, j'étais passé avec Laurence aux sources du Grand Morin. Aujourd'hui, j'ai décidé de partir vers l'endroit où notre belle rivière se jette dans la Marne après 112 kilomètres (quand même !) de son paisible cours.
Dans ce charmant village...


Le Grand Morin passe sous le canal de la Marne sur lequel je me trouve...

Et se jette dans la Marne: rien de bien spectaculaire, mais à partir d'ici, plus de Grand Morin...
Et je décide de suivre le canal en direction de Meaux.
A un rythme un peu plus rapide que la péniche "Pacific" immatriculée à Saint Mammès...

Un petit air de vacances !

Mais je dois reprendre la route, le chemin n'étant plus praticable pour mon vélo de route et en passant sous l'autoroute A4...

...je vois ça ! Curieux, j'entre dans ce "parc"...

...où un jeune homme m'explique le Paintball.
Il paraît que c'est un sport qui donne lieu à des compétitions nationales et internationales...
Ce terrain est en configuration championnat d'Europe et se joue par équipe de 3. Le but pour chaque équipe est de rejoindre le camp adverse. Celui qui est touché par un projectile de peinture est éliminé !
Je n'ai pas saisi toutes les finesses du jeu mais je comprends qu'il y ait de moins en moins de jeunes cyclistes dans nos courses de clochers... FUN !
Et puis le canal vient se jeter dans la Marne sous ce pont.

J'arrive à Meaux par la grande route peu fréquentée en ce début de dimanche après-midi.
La cathédrale.
Le palais épiscopal est "encombré" par les répétitions du spectacle...Et dans la cour, la séquence vintage du jour:
La traction avant. Elle va servir au spectacle comme le véhicule militaire américain juste derrière , je pense.


Vintage toujours...
Arrêté à un feu à Trilport, je ne peux résister à cet auto-portrait du cycliste en cochon !
La pente est rude pour arriver à Montceaux lès Meaux.

Ses belles villas et...
..son château abandonné.

A partir de Lizy sur Ourcq, je décide de rentrer rapidement et de ne plus m'arrêter.
Pourtant, cette "sculpture" posée au milieu de nulle part, m'intrigue et je m'arrête une nouvelle fois pour l'offrir à ce blog.
L'arbre du Grand Morin à Saint Germain sur Morin, justement...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire