lundi 4 mai 2009

Soixante-quatrième sortie

Aujourd'hui, CONTRE-LA-MONTRE... J'ai un petit circuit de 31 kilomètres que je fais parfois, de temps en temps, à fond. Comme ça, pour me défouler, ou bien pour me faire plais' ...
Un peu fou, le gars, quand même !
Il arrive même que je me chronomètre ! C'était assez facile quand j'avais un compteur... Mais aujourd'hui, j'ai pris une montre, alors...


TOP CHRONO !

Et en plus, je fais tout: chronométreur, photographe, reporter... Je n'ose pas faire l'hélicoptère parce que là...

Après deux kilomètres de côtes, d'accord le pourcentage n'est pas énorme, mais c'est quand même une côte ! J'ai les jambes et les poumons en feu... Et il y a un long faux-plat qui m'attend, avant la descente sur...
... Meilleray. J'ai raté la pancarte d'entrée du village... Je fonce ! Je voudrais vous y voir... Je ne suis pas confortablement installé sur une moto comme... Jean-René Godart ! Ah! On peut en raconter des conneries confortablement installé à l'arrière d'une moto !
Voilà 15 minutes que je roule, camarades !
22 minutes: inexorablement le temps s'écoule (ça il faut toujours le dire dans un C.L.M)... et j'arrive au Vézier. J'ai parcouru plus de 10 kilomètres: Même pas mal!
Mais maintenant ça va se gâter: je change de direction et le vent devient défavorable. René Fallet l'avait prédit !
Montenils, un des plus petits villages de Seine et Marne, mais cela, je m'en fiche. Je ne regarde plus ma montre. Trop peur des chiffres qui s'affichent. Trop de vent qui m'empêche d'avancer plus vite, cornegidouille !
Montolivet, je ralentis pour ne pas écraser d'enfant mais dès que je sors du village, je fonce à nouveau. J'ai retrouvé mon second souffle. Si tu ne trouves pas ce fameux second souffle, même pas la peine de prendre le départ d'un contre-la montre, ni même de monter sur un vélo. TOUT est dans le second souffle !

Un château d'eau, je vais vérifier le théorème du château d'eau: ça descend après. Grand braquet ! Il me reste 7 kilomètres à parcourir environ ! Je baisse la tête ! Je suis un coureur. Anquetil , Hinault, MERCKX sont avec moi !

J'entre dans Saint Barthélémy... Oui, oui, c'est écrit sur la pancarte mais je vais tellement vite !!!!

Là j'en sors et je fais une bonne photo autrement certains ne me croiront pas...
Dommage que la route soit si mauvaise, franchement dégueulasse à vrai dire ! mais que fait la DDE, nom de dieu ! Je vais perdre au moins... 15 secondes à cause de cette route pourrie.

Enfin l'arrivée se profile à l'horizon, je sprinte, donnant mes dernières forces !!!!

STOP CHRONO !
1h 1mn 8s pour parcourir 31 kilomètres exactement, soit une moyenne de 30,425 km/h.
Bravo, JP... Continue comme ça et tu as peut-être une chance de gagner le TOUR 1959...
Dernière minute... Scoop... Dernière minute...
J'ai consulté mes archives et je constate que je viens de battre mon record du monde de contre la montre sur mon circuit qui ne me sert qu'à ça !
J'avais établi le précédent record en 1h 3mn et 20s le 9 mai 2000 !
La première de mes participations à cette épreuve, en février 1996 (je n'avais pas 40 ans..) m'avait vu réaliser le médiocre temps de 1h 18 mn ( BOUH ! La honte...)
Je m'améliore, je m'améliore...

1 commentaire:

  1. Non seulement tu bas tes propres records, mais en plus tu raconte tes exploits de manière très enjouée. Y a pas photo, tu t'éclates vraiment à ces différents exercices complémentaires. On ne peut qu'applaudir tes performances. Heureusement que le prochain n'aura lieu que dans 10 ans, je ne sais pas si je supporterai tous les ans ton enthousiasme qui balaie tout sur son passage.

    RépondreSupprimer