dimanche 3 mai 2009

Cinquante-troisième sortie

Petit retour en arrière pour parler de la promenade à Conques que j'ai faite le jeudi 16 avril durant mes vacances aveyronnaises.

Départ de Decazeville où le monument aux morts rappelle le passé minier de la ville: vieux souvenir...


Je prends une petite route pentue pour me rendre à Conques. C'est une route qui sert également de chemin de randonnée pour les pélerins qui se rendent à Saint Jacques de Compostelle au départ du Puy en Velay (je crois...).

Et sur ce chemin se trouve la chapelle Saint Roch érigée après une épidémie de peste.
Saint Roch et son chien: pourquoi donc ?

Deux vitraux contemporains donnent une jolie lumière.
Cette route permet d'avoir une vue imprenable sur le site de Conques.
Et me voici arrivé au but de ma sortie !

Conques, village médiéval.

L'abbatiale dédiée à sainte Foy est éclairée par une lumière que certains qualifieront de "céleste", grâce aux vitraux, eux aussi contemporains de Pierre Soulage: on aime ou on n'aime pas...



Vieilles pierres...



Conques doit aussi beaucoup de sa célébrité au Tympan de son abbatiale qui était polychrome à son origine comme beaucoup de la statuaire médiévale.
Ce tympan évoque le jugement dernier, présidé par le Christ en majesté.
A la droite de Jésus, on reconnaît dans le cortège des élus Marie et Pierre.
Les personnages de la Jérusalem céleste, autour du patriarche Abraham, sont également à la droite du Christ.
Là, ce sont les recalés du paradis autour de Lucifer, au milieu...
Et je ne vous dis pas tout...Une véritable Bande dessinée !

Le Dourdou rivière qui passe au bas de Conques, charrie une terre rouge après les pluies de ces derniers jours.
Le rouge Dourdou se jette dans le sombre Lot !
Toits aveyronnais.
Je repasserai dans la région vers le 20 juillet... pour une étape décisive du Tour de France 1959 !

2 commentaires:

  1. "Deux vitraux contemporains donne une jolie lumière". Manque un truc.
    La photo du Dourdou qui se jette dans le Lot est superbe. Dommage qu'il ne soit pas possible la zoomer.
    Mickey.

    RépondreSupprimer
  2. En effet superbe la photo du Dourdou et du Lot;l'occasion pour moi de voir enfin l'explication (je la connaissais mais ne l'avais jamais vue)de la couleur du Lot qui coule sous le pont de Port d'Agrés après des fortes averses.

    RépondreSupprimer