mardi 26 mai 2009

Bordeaux-Paris 1959

"Vas-y, Bobet !" Quand j'étais petit, je l'entendais plus souvent que: "Vas-y Poupou !"...
Louison Bobet, le petit mitron de Saint Méen le Grand en Bretagne. Une légende en 1959 ! 3 victoires dans le Tour de France en 1953, 1954 et 1955. En 1959, il fait toujours partie des favoris: c'est un des "4 grands" de l'équipe de France qui s'apprête à prendre le départ fin juin à Mulhouse.
Bien qu'il n'ait pas gagné de grandes courses depuis longtemps, ce Bordeaux Paris le rappelle au bon souvenir de Rivière, Anquetil et Géminiani !
Bordeaux-Paris, c'est plus de 500 kiklomètres de vélos à parcourir dans la journée: départ au petit matin. Un investissemnt physique important pour les coureurs, autant dire que l'on ne se bouscule pas au portillon. En 1959, il n' y a que 12 participants ! Et en 1988, le Derby de la route cessa faute de combattants: dommage... mais les randonneurs se donnent rendez-vous tous les deux ans (la prochaine en 2010) pour perpétuer la tradition.


On roule tranquille tout d'abord, rares sont les attaques. Sauf dans le film "Le vélo de Ghislain Lambert"...

Mais après le changement de tenue et la toilette, les choses sérieuses commencent.
Surtout après la prise des entraîneurs à Chatellerault. Car la particularité de cette course était qu'une partie se courait derrière derny !






Que sont ces enfants devenus ? Je crois me souvenir que le fils de Bobet fut pilote de ligne...


En ce 24 mai 1959, Louison Bobet n'avait de rival sur ce Bordeaux-Paris. Ce fut sa dernière grande victoire...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire