samedi 4 avril 2009

Quarante-sixième sortie

Deuxième sortie avec mon vélo neuf...

Avant de partir: une photo de mon Méli-vélo.
Mon vélo Look est descendu à la cave. Je pense que l'année prochaine je le ferai repeindre et remettre en état.

Le panneau personnalisé: et si nous nous y mettions ! On peut imaginer un panneau "Sens interdit" avec l'inscription "Emmerdeurs" sur la bande blanche, mais il risque de trop y en avoir ; un panneau "STOP" avec un petit pannonceau "aux cons" en dessous ou un panneau danger (!) "hommes politiques" ...

Encore de la matière pour les baignoirologues et du plaisir pour les baignoirophiles !

Arrêt culturel aux Marets ! J'y ai déjà consacré un message mais j'y reviens.

Je n'avais pas remarqué la forme du toit, que j'ai qualifié de "byzantin", suscitant l'admiration de mes équipiers ! Quelle culture...

La petite maison derrière l'église Saint Hubert des Marets. C'est l'époque des plantations dans le jardin. Bravo !

Le cycliste en plein effort.

Les petites fleurs de Champcenest...

L'église de Bezalles.

On voit bien la sacristie. Si je n'ai pas été enfant de choeur, il m'est arrivé de faire la quête quand j'étais petit dans la chapelle de Saint Cado. Je me souviens qu'au fond de l'assiette qui servait à cet effet, le curé avait collé un disque de feutrine pour atténuer le bruit des pièces dans la sébile. Après la quête, nous allions porter l'argent dans la sacristie et j'en connais certains qui prenaient une ou deux petites pièces, pour acheter des Carambar(s), des "Malabar(s)"... je ne les dénoncerai pas ici. Ce n'est pas un blog pétainiste quand même !

Une curiosité: pas de caquetoir, où les commères cancanaient-elles les jours de pluie ?
Au-dessus du coq, un paratonnerre... Et cela me rappelle le site "Georges Brassens, cahier de chanson" que j'ai mis dans mes liens et la chanson: "Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps..."




ON THE ROAD AGAIN... AGAIN...

C'est le printemps !
Le saule des Fontaines à Cerneux.


1 commentaire:

  1. Ouais, j'vois bien. Les "baignoirologues" ont droit à un "s" alors que les "baignoirophile", non.
    Tu serais pas un peu "baignoirophilophobe"?
    Mickey.

    RépondreSupprimer