mercredi 1 avril 2009

Quarante-quatrième sortie

VIVE LA VELORUTION
Aujourd'hui: Opération escargot.
Un poste supprimé dans le RASED (Réseau d'Aide et de Soutien pour les Enfants en Difficulté) de notre école de La Ferté Gaucher et cela met le feu aux poudres ! CARAMBA !!! Rendez-vous ce matin à l'inspection de l'Education nationale de Coulommiers pour les parents d'élèves.


"Les promesses n'engagent que ceux qui y croient" Ch.PASQUA, révolutionnaire d'une autre époque...
ON nous avait dit: Pas de poste supprimé à La Ferté Gaucher ! Mais c'est bien connu, "ON" est un cornichon...
Alors que de "nombreuses voitures" (Cinq selon la police, cinquante selon les organisateurs ) se rendent à Coulommiers à petite vitesse, d'où le nom d'Opération escargot, trois irréductibles, le noyau dur de la contestation, les leaders, les guévaristes !!! s'y rendent à vélo et à grande vitesse (Opération escargot dopé !)

"Pédale, camarade, le vieux monde est derrière toi !" Raymond Poulidor, coureur cycliste vélorutionnaire.
Heureux de voir à nouveau avec moi sur son beau vélo Peugeot le camarade Pascal B. (Commandante Pascual !) qui sait toujours faire du vélo...
Nous retrouvons devant l'inspection de Coulommiers les dangereux contestataires !
Il y en a même qui trouvent le temps de jouer aux billes.
Et nous avons repris la route pour porter notre message vélorutionnaire jusqu'au bistrot de Boissy le Chatel !
Avant de surprendre une réunion de crise du ministre de l'éducation nationale avec d'anciens collègues: Comment juguler la contestation ?

Mais La colère gronde et nous ne sommes pas les seuls à revendiquer dans nos campagnes ! En témoigne cette installation d'un artiste rural intitulée "éduCACAtion nationale".

Mais le pouvoir veille ! Tapie (Bernard ?) dans l'ombre, la police pédagogique nous observe... Heureusement, Patrick les a démasqués ! Ces lunettes de visées (autrefois appelés RADAR) permettent de réprimander les excès de vitesse pédagogique...

Méfiez-vous... Clic-Clac ! Un excès de vitesse pédagogique et hop un point Total en moins... On rigole plus.
C'est la crise... de rire ! On vit une époque décidément moderne...

Mais le sprint s'annonce.

La vitesse augmente... "Nous vaincrons car nous sommes les plus forts."

Malgré tout, je n'oublie pas mon arbre: le noisetier (?) de Doucy.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire