lundi 6 avril 2009

Quarante-huitième sortie

Sortie à thème: les monuments aux morts... Je sais, je sais, c'est pas très gai...
N'hésitez pas à cliquer en bas du message si vous trouvez tout cela : amusant, intéressant ou passionnant ; on peut aussi me laisser un commentaire, il faut parfois s'y reprendre à plusieurs fois paraît-il...

Le plus simple: la plaque commémorative comme à Saint Martin des Champs. Peu de morts à honorer. Plaque installée devant la mairie: pratique ! Mais à l'époque le conseil municipal de ce charmant village n'était-il pas un peu pingre? En effet, dans les années vingt, les monuments aux morts étaient vendus sur catalogue.


Montdauphin

Deuxième modèle assez fréquent: la colonne, entourée de vieux obus, faciles à trouver à l'époque.Ce devait être les modèles de base, les décorations varient quand même, les VRP devaient inciter les maires à se démarquer des voisins. Souvent éloignés du centre du village, ils permettaient, et permettent encore, aux élus de parader dans les rues du village le 11 novembre, le 14 juillet, le 8 mai, le 18 mars... Et comme tout le monde avait plus soif d'avoir tant marché, on faisait honneur au vin d'honneur.

Saint Barthélémy

Saint Léger


Sablonnières rend hommage aux Poilus !

Mais également aux Anglais tombés sur le territoire de la commune lors de la bataille de la Marne. Délicate attention...

A Villeneuve sur Bellot, un monument plus conséquent, le modèle Deluxe du catalogue?

Le coq était offert ?

Quant à celui de Rebais, un modèle unique sans doute...

Signé du sculpteur Robert Délandre.

Et tous ses symboles à retrouver: L'arbre qui donne des fruits (Qui redonne des fruits ?) ; l'enfant qui pleure et honore son père disparu ; la faucille qui a fauché les Poilus (?) et qui fauchera les blés nourriciers. Je m'épate, quel sens de l'observation...

COCORICO ! Quelle belle bête !

J'ai quand même photographié un arbre: le chêne entre Sablonnières et Villeneuve.

4 commentaires:

  1. "Je m'épate, quel"le" sens de l'observation..."!
    Un bon esprit d'analyse, une observation fine, une rédaction claire et argumentée...mais attention à l'orthographe.
    2 points en plus pour l'humour : j'aime bien!!!
    Merci encore pour ces jolies balades.
    Mickey.

    RépondreSupprimer
  2. Y'a quand-même un truc qui me chiffonne, sur ton blog!
    Admettons (c'est bien improbable, mais bon), admettons, disais-je donc, avant d'être grossièrement interrompu par moi-même, admettons, donc, que je rate deux jours (voire trois) de cet espace de culture et de poésie. Ce soir, je lis les publications de samedi et fais un commentaire.
    Personne, en dehors de toi, ne sait que j'ai envoyé cette note, et elle ne sera donc certainement jamais lue par quelqu'un d'autre.
    N'as-tu pas moyen de faire remonter ici ou là, en page d'accueil, l'apparition d'un nouveau commentaire sur une page antérieure?
    Est-ce que j'ai été clair?
    Mickey.

    RépondreSupprimer
  3. Coucou ! Alors comme ça on manque de commentaires ?! C'est que pendant que certains cyclottent et blogottent (hein ? qui a dit que ces mots n'existaient pas ?), d'autres travaillent, merci.
    Enfin bref, heureusement que le ciel est bleu sur tes photos, ça aurait été un peu morbide sinon, non ?

    RépondreSupprimer
  4. Je corrige, je corrige...
    Je vais voir pour mieux faire apparaître les commentaires. M. Google doit bien avoir une solution. Merci pour les commentaires, ça motive un peu de savoir qu'il y a des visites...

    RépondreSupprimer