mardi 21 avril 2009

Cinquante-sixième sortie

Voyage en Amérique !
Sur les traces de la deuxième bataille de la Marne , en 1918.


Le 2 avril 1918, le Congrès américain a voté la guerre contre l'Allemagne. Début mai les premières troupes américaines débarquent en France. Elles vont aider les troupes alliées à repousser les Allemands qui ont lancé une grande offensive depuis le Chemin des Dames. Fin mai , ils ont atteint la Marne.



Vue sur la vallée de la Marne et Château Thierry.
Et j'ai continué ma route vers Belleau 9 kilomètres plus loin, vers le cimetière américain et Belleau Wood.

Entre le 10 et le 25 juin 1918, les Marines américains livrent un combat acharné pour reprendre aux Allemands ce bois de Belleau. 9000 d'entre eux y laissèrent leur vie... C'est une bataille qui contribua à forger la légende des Marines.
Ils sont enterrés ici.Ceux dont le corps n'a pas été retrouvé ont leur nom gravé sur les murs intérieurs de la chapelle.

Aujourd'hui, ce lieu de mémoire est un endroit de paix et de quiétude.

Tout comme le bois de Belleau lui-même qui est devenu aussi une petite enclave US en Picardie.

En juin 1918, l'endroit était dévasté par les combats.
Aujourd'hui, des familles viennent s'y promener, y pique-niquer et se souvenir...



Retour au village de Belleau





A quelques centaines de mètres du cimetière américain, un cimetière allemand. Et oui, il y eut des morts des deux côtés !Avec la discrétion des vaincus... il y a ici aussi plus de 8000 jeunes gars d'Outre-Rhin qui reposent (le mot est-il bien approprié ?) ...
Je me suis permis de photographier le registre tout neuf installé à l'entrée. Rien à ajouter...

Pour continuer cette randonnée, je redeviens plus léger !... Le vent me pousse désormais...

Le village de Gandelu est fort joli.


Coup de pub... Pour ce festival qui se déroule samedi prochain aux pépinières du Point du Jour à Verdelot, j'en ai parlé ici voici de cet endroit voilà quelques semaines.

Festival qui va se dérouler sous ce dôme monté pour l'occasion entre Verdelot et Viels-Maisons.

Cette voiture pourrait donner son titre à un vieux polar de 1959: "L'Aronde n'est plus gironde !"

Auto-portrait du cycliste estival... Roule, mapoule !

Quel est ce mystère: un message codé, une énigme à résoudre, une contrepéterie, le nom d'un groupe de rock alternatif ?
L'arbre du de Belleau Wood.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire