samedi 21 mars 2009

Voitures 1959

Il y a bien sûr les véhicules officiels.

Comme celle-ci, dans laquelle De Gaulle remonte les Champs Elysées en compagnie de son prédecesseur René Coty en janvier 1959. Et oui, je suis né en l'an 01 de la Vème République... Je ne connais ni la marque ni le modèle de ce véhicule.
Est-ce la même voiture qui permet à De Gaulle de faire visiter Paris à "Ike" Eisenhower, président des Etats Unis d'Amérique, quelques jours avant ma naissance en septembre 59 ?

En tout cas, la voiture du premier Premier ministre de la France fut de longues années la voiture officielle de la République: la DS !
Oui, c'est bien lui, la "mèmèche" rebelle: Michel Debré, dit "Mimiche"...

Mais le peuple aussi roule ! Et se fait rouler, déjà ?

Une "4 chevaux" Renault au milieu des cyclistes !

Mais ce blog est avant tout un blog cycliste alors je suis retourné feuilleter ma "collec" de Miroir Sprint... Et j'ai trouvé quelques autres automobiles qui sillonnaient les routes en cette année bénie.
Dans un magazine sportif, c'est plus facile de trouver des voitures dans des reportages sur le cyclisme que sur ceux de foot ou de basket...

Début de saison sur la Côte: Dernier réglage pour ce coureur de la modeste équipe Margnat. Le directeur sportif a une bien belle auto. Quel modèle ?

Bobet et Anquetil préparent eux aussi la saison 1959 sur la Côte, c'est une Simca Aronde qui les suit.
Départ de Paris Nice Rome (Le seul de l'histoire ! Avant et après cette année 1959, les coureurs s'arrêteront à Nice... bien suffisant pour un mois de mars.) sur la place de l'Hôtel de ville à Paris, Géminiani et Rivière, accompagnés de leurs équipiers de Rapha.
Deux "Dauphine" suivent l'Italien Nencini durant ce même Paris Nice Rome, mais qu'estce que c'est que cette voiture "Carpano" ? Et qu'est "Carpano" ?
Motos et voitures, je reconnais une 403 Peugeot, suivent l'Italien Tintin Cortegiani dans le Trophée des Flandres.
Je trouve cette photo splendide des premiers kilomètres de Paris Roubaix, les coureurs sont encore en région parisienne. En taille magazine elle est encore plus belle.
Ici Jacques Anquetil chasse après la tête de la course suite à une crevaison devant un étrange engin. Jamais Maître Jacques n'a gagné à Roubaix...
Par contre, ici en 3ème position, il est en train de construire sa victoire dans les Quatre jours de Dunkerque devant une 403 encore et une ????

Deux Bretons dans le Midi Libre, Mahé et Picot, suivis par la DS Citroën du journal "Le Provençal.
Un détour par l'Italie, pour suivre Anquetil encore dans un contre la montre du Giro (Le tour d'Italie), mai 1959 et encore une 403 Peugeot.

Le Dauphiné Libéré qu'Henry Anglade va gagner. Et toujours les motards et la voiture (?).

Qu'elle est mimi la voiture de ce directeur de course... Il s'agit de la Route de France, une course réservée à des amateurs prometteurs. Existe-t-elle encore ? Et qui me dira le nom de l'auto ?

Mais quittons les courses cyclistes...
Des footballeurs amateurs de Draguignan autour d'une Panhard. Celui qui est au volant est représentant en auto.

Foot encore... Au cours du match Lille-Nîmes, le gardien de cette dernière équipe s'est suspendu à la barre transversale de son but qui... céda sous son poids ! On voit ici deux gars qui sont allés chercher une barre de remplacement et sur le parking du stade on reconnaît: une Simca Marly (décidément elle me plaît bien cette voiture), une 403, une DS...
Un petit reportage sur une Renault un peu sportive.
Un autre sur la victoire d'une ID 19 au rallye de Monte Carlo, devant une Simca et une Panhard et encore une Id : COCORICO !

Et au mois de juin:



MAIS...



Et je m'arrête de feuilleter mes vieux Miroir Sprint juste avant le Tour de France.

2 commentaires:

  1. Carpano était un vermouth, autrement dit un apéritif à base de vin et de plantes.
    Régis

    RépondreSupprimer
  2. Pour la voiture présidentielle, je dirais une Facelle Véga mais ??? quant à la mini" de la route de France c'est assurément une Vespa 400.

    J-L G

    RépondreSupprimer