samedi 7 mars 2009

Trente-troisième sortie

La météo annoncée n'engageait pas le cycliste à prendre la route ce samedi. Aussi, quand nous avons aperçu les rayons du soleil ce matin avons-nous décidé de partir , ce qui n'est pas dans nos habitudes.


Les traditionnels chevreuils étaient au rendez-vous - non, non, ce n'est pas une attraction que je réserve à l'avance...



Et puis, après 25 kilomètres parcourus de conserve et une bonne côte grimpée facilement...

...nous nous sommes dits au-revoir et j'ai continué tout seul vers le Bas de l'Aisne.
J'avoue adorer ce coin pour "vélorouler" à travers cette campagne qui n'est pas magnifique, superbe, grandiose mais simplement jolie et agréable au cycliste à la recherche de routes vallonnées (mais pas trop...) et calmes.

Le village de Vendières



Comme en beaucoup d'endroits, l'église est fermée.... En jetant un oeil à travers la porte disjointe, je comprends pourquoi. Il semble règner à l'intérieur un capharnäum sans nom...

Souvent nos vieilles églises de campagne sont dans cet état lamentable. Le vieux mécréant que je suis trouve cela bien dommage... Cela paraît tellement facile par les temps qui courent de trouver, de distribuer des millions (des mmmmmmilliards? Non, c'est pas possible !) qu'il pourrait bien y avoir quelques euros pour entretenir ces modestes monuments que des gens, avant nous, ont construits et laissés en héritage. Et s'il n'y avait que les églises...

L'eau, il faudrait que je parle de l'eau, des fontaines: EAU NON POTABLE... Mais j'y reviendrai quand j'aurai soif !!!
Mais heureusement, il reste de sympathiques initiatives comme ces lavoirs de la région de Château Thierry, ville natale de Jean De La Fontaine, qui sont décorés de sculptures illustrant à chaque fois une fable.

A Vendières: "Le lion et le moucheron".
Il y a d'après les panneaux explicatifs tout un circuit balisé à faire à vélo (ou en voiture pour les paresseux...). Il y a même la possibilité de se faire prêter un audioguide et de participer à un concours, mais je ne suis pas certain que cela fonctionne toujours... En tout cas il y a de nombreux lavoirs encore décorés et les textes des fables sont affichés à chaque fois.

Le village de L'Epine au Bois
Son église détruite, par qui, pourquoi, mystère... a un certain charme.

Les saints ont depuis longtemps quitté leur niche, à moins que ce ne soit un bénitier sans grenouille...

Hélas, ce qu'il reste du clocher confirme mes plaintes précédentes !



Jeu-concours (Il n'y a rien à gagner !)
Mais quelle peut bien être la fable du lavoir de ce village? La réponse lors de mon prochain passage, à moins que quelqu'un ne soit perspicace et connaisse l'oeuvre du fabuliste.

Il reste ici une vieille pompe à incendie (c'est cela ?) pour les tout petits incendies.

Il n'y a pas qu'E-Bay dans la vie ! Je peux donner l'adresse...


Le village de Rozoy Bellevalle (Bis)

Le 24 janvier, j'avais déjà parlé de ce joli village et du comte de La Vaux qui habita ce château. Je complète aujourd'hui la biographie de ce pionner de l'aviation.

Il mourut au cours d'un accident d'avion en 1930 alors qu'il tentait la traversée des Etats Unis. Il est enterré ici.
Je ne suis pas passé près du lavoir, s'il y en a un mais j'ai trouvé la fable: "L'âne et la biquette".

ET j'ai continué ma route. Il ne faut pas croire que je ne fais que prendre des photos, je pédale aussi !

Le château de ... encore un beau petit château entre Montfaucon et Viffort

Le village de Viffort
Une église (je n'ai pas cherché à visiter...)
Un lavoir...
Mais pas de fable !


ON THE ROAD AGAIN, AGAIN ...

Divagué-je ? Serais-je entré dans une quatrième dimension qui m'aurait "transmuté" au mois de juillet 1959, dans la 8ème étape du Tour de France. Le peloton va-t-il me rattraper ?
Pourtant, je le jure, je n'ai pas abusé du JAJA (Vas-y JAJA !).
OUF ! Il s'agit de Beaujolais. Me voici revenu dans mon époque...
Il y eut à certaine époque le BMC, j'ai trouvé le SSC...
... le Sex-Shop de Campagne à Chézy sur Marne...



Et oui, le printemps revient !








L'arbre du château - près de Montfaucon.
Notons la position acrobatique du photographe-cycliste...

4 commentaires:

  1. Merci pour la promenade.
    Mickey.

    RépondreSupprimer
  2. Il y a l'âne et la biquette, nous on a l'âne et notre Lisette!Elle lui a d'ailleurs rendu visite ce dimanche après-midi et cela a permis à toute la famille de faire une ballade à pieds sur les petites routes d'Almont.Mais Elise avait laissé le selle à Aurillac alors Marée n'a supporté personne sur son dos.

    RépondreSupprimer
  3. Belle balade, très belles photos, d'autant plus que je connais très bien la région pour y être pratiquement tous les week-ends.

    RépondreSupprimer
  4. Très belles photos de cette région et de ces villages que je connais très bien puisque j'y suis presque tous les week-ends. On découvre des curiosités que l'on ne connaît même pas tant le temps pour visiter nous manque. Continuez à nous faire décvouvrir la région.

    RépondreSupprimer