dimanche 15 mars 2009

Trente-huitième sortie

Première grande sortie, sous le soleil... Le bonheur. Sortie écolo !
LE VELO
Patrick, qui m'accompagna pendant 60 kilomètres, a un beau vélo. Il l'a acheté hier sur E-bay. Quand je pense que j'attends toujours mon beau vélo tout neuf qui devait être prêt en janvier, j'en suis jaloux...



Je ne sais pas qui a eu cette charmante attention à mon intention mais cela me touche !

LA RANDO
Si j'en crois la signalisation, nos amis randonneurs peuvent continuer à manger du chocolat !

PETITES FLEURS
De la vraie jonquille des bois...


Comme autrefois...

Pas de la jonquille d'élevage, madame !

Je croyais qu'on n'en faisait plus de la jonquille comme ça !

L'EAU

Je continue à apporter des éléments à mes baignoirologues chéris. La science m'en sera-t-elle reconnaissante ? A Essises, charmant village de l'Aisne, j'avais soif et mon bidon était vide...
Me voyant hésiter devant cette source fraîche, un jeune garçon me dit: "Vous pouvez en boire, m'sieur! C'est écrit "non potable" mais c'est pas vrai... On en boit tous ici. On se baigne même dans le lavoir."

A cette heure, je ne suis toujours pas malade et j'ai bu un litre de cette bonne eau de source. Y'aurait-y pas une entourloupe autour de toutes nos belles fontaines estampillée "EAU NON POTABLE"? Nos "responsables" n'ouvriraient-ils pas un de leur petit parapluie ?(Comme ils ouvrent beaucoup de parapluies, il vaut mieux qu'ils soient petits...).
Mais je reparlerai des fontaines quand j'aurai vraiment SOIF.

Ensuite, j'ai longé le Dolloir: encore une jolie petite rivière.

Malheureusement l'ami Gros Dég' (on en reparlera aussi de ce sinistre individu !) est passé par là avant moi.


J'ai même traversé un gué, comme les cow-boys avec leurs chariots. C'était souvent là que les Indiens attaquaient !


C'est pratique un gué avec une passerelle comme celle-là. On ouvre le robinet, on ferme la porte à clef et les casse-pieds ne peuvent pas vous embêter...

L'aqueduc de la Dhuys, qui ravitaille en eau les petits Parisiens, enjambe le (ou la?) Dolloir .

Le (ou la?) Dolloir qui se jette, finalement, dans la Marne.
CHAMPAGNE !
M'y voici encore une fois.

Je ne sais pas quel goût il a ce champagne, je ne connais pas son prix.Mais en cette saison, la parcelle bio (toute petite...)... ...est plus jolie que celle, pas bio, qui est de l'autre côté de la route.

VIVE LE VENT (air connu)
Chantier éolien près de Château Thierry: Le parc éolien de La Picoterie.

Onze éoliennes en cours d'installation.

2 MégaWatts: qu'est-ce que cela représente? Mystère...

Mise en service: juin 2009.
On peut même y monter ?

BOUM ! Non, je rigole !...

ENCORE LE VENT !
"Aérodrome" de Bassevelle

Deltaplane, vol libre (écolo?)...
...et ULM (pas écolo ?)...
ANIMAUX

Deux perdreaux s'aimaient d'amour tendre... Un petit chez soi vaut mieux qu'un grand chez les autres: "SAM SUFFIT"...
Ces petites constructions jalonnent notre campagne en ce moment. Pour permettre aux perdreaux de nicher tranquillement, à l'abri des rapaces qui rôdent...

Le gîte et le couvert, les chasseurs ont pensé à tout !

Premier papillon. D'accord, on le voit mal mais je ne suis pas photographe papillonnier... Je suis cycliste, alors je ne vais pas rester des heures couché dans l'herbe à essayer d'apprivoiser un papillon qui bouge tout le temps!

Le fau de l'Etoile (presque le titre d'un polar): Forêt de La Traconne (Marne)

Il n'y en a qu'un dans cette forêt, j'irai voir les autres faux à Verzy un autre jour...



1 commentaire:

  1. C'est vrai que sur Verzy (près de Reims), des vrais faux, y'en a plein: ce n'est pas très loin du phare et du moulin dont on a déjà parlé, à Verzenay.
    Mickey.

    RépondreSupprimer