dimanche 1 février 2009

Quatorzième sortie

Toujours le même méchant vent d'est que jeudi et samedi. Mais aujourd'hui, il me pousse au départ. C'est très agréable et ça va vite.
Mais je m'arrête après une dizaine de kilomètres pour prendre des photos afin de dénoncer un maniaque vélophobe qui sévit dans nos jolis villages !
J'ai déjà parlé des coussins (berlinois , paraît-il) de Choisy en Brie (et d'ailleurs). Je suis donc repassé à Choisy, au hameau de Coffery précisément. Et si les coussins "Berlinois", j'insiste, ne me gêne pas outre mesure, le "CRUC" placé entre les deux coussins, berlinois je le répète, est un vrai piège à cycliste (et motocycliste)...
Tout seul, on arrive à passer si on est attentif, mais en groupe, en peloton, Boum ! Badaboum !
J'ai assisté à une chute ici même voici quelques mois. Des petits bobos soignés par un voisin aimable et le blessé est reparti.
Mais depuis le grand-père infirmier, les beaux jours arrivés, attend sur le pas de sa porte la chute du maladroit cycliste. Pour patienter, il joue avec des cartes, répétant toute la sainte journée: "Je panse, donc je suis." ... ...
[C'est la fin du week-end...OUF ! ]
(Evidemment, le maniaque vélophobe n'est pas le grand-père, c'est le gars ou la fille qui a pensé à installer le "CRUC", , au moins un bac +5, + 10, +55 ?)

Sur ce terrain se déroule un sport typiquement briard (pour commune pauvre): Le football sur terrain en pente...

Ils sont partout... Ils ont même racheté le bazar de Jouy le Chatel...

Industries de la Brie:
Carrières

Pétrole.


LAND ART (1)
Vélo... nature

Le lavoir abandonné de Villegagnon...




Sans commentaire...

LAND ART (2)
Roue...libre


Brie-art
Non, ce n'est pas le grand-père, ni le mari d'une ex-célèbre astrologue. C'est... je le dirai un autre jour, quand je repasserai par Beton Bazoches.

Signalisations 1959


V.O = voie ordinaire ? Y avait-il des voies extraordinaires ? J'en connais.

L'ARBRE: à Villegagnon...


3 commentaires:

  1. Alors, avec ce système, on peut avoir une roue libre à pignon fixe : de quoi réconcilier les "rouelibristes" et les "pignonfixistes".
    J'adore cet humour là.
    Mickey.

    RépondreSupprimer
  2. Le hasard des promenades te permet des découvertes intéressantes. Il fallait les trouver, ces Aveyronnais ! La prochaine fois, en semaine pour que ce soit ouvert, fait une petite pause "bière" : tu pourras vérifier s'ils ont "l'accent " ! A voir le nombre de photos que tu prends, tu vas finir par passer plus de temps en arrêt que sur ta bécane.
    Voies extraordinaires : tu as bien dû en prendre dans tes multiples périples vélocypédiques. Certaines berges de canaux n'en sont-elles pas ?

    RépondreSupprimer
  3. Salut JPLP
    Merci pour ton message sur Rando Spirit. Bien sûr, mets un lien si tu veux, cela ne m'entravera pas.
    J'ai horreur des "coussins berlinois" (cela dit, j'ai vécu longtemps à Berlin et n'en ai jamais vus); ici dans le Var il y en a dans plusieurs villages, en côte. De nuit c'est terrible, surtout s'il pleut... très dangereux pour nous!

    RépondreSupprimer