dimanche 15 février 2009

Dix-neuvième sortie

Petite sortie du dimanche après-midi avec Laurence. Nous sommes partis le long du Grand-Morin dont le niveau a bien baissé, et pour cause, tous les vannages sont ouverts.
Le hameau du Marais. Par qui et pourquoi ces maisons ont-elles été construites ? Autour d'une fabrique, d'une usine ou d'un moulin ? Par un patron philantrope.... ? Je vais me renseigner...
Mais la charité chrétienne ne devait pas étouffer les propriétaire des lieux à une certaine époque...

Pourtant une chapelle, qui, aujourd'hui, donne tous les signes de l'abandon, domine ce charmant village. Charité bien ordonnée...

Le saint qui, peut-être, protégeait ce lieu en a perdu la tête!

Et puis nous avons mis le cap sur Saint Siméon, non sans que Laurence me fasse remarquer les premiers perce-neige que je n'avais pas vu. Prends la photo... Non mais, c'est mon Blog!

Saint Siméon et son ancien dancing...
Sa vieille publicité "Dubonnet"




C'est simple, non? Et bien, y'en a qui se sont trompés !!! Les mauvais Kamarades.
Mais nous sommes revenus vers la vallée du Grand Morin et j'offre ces premiers perce-neige à Laurence...

Et en plus, j'ai "réalisé" mon premier clip vidéo en direct, comme au Tour de France à la TV. Pas de commentaires aujourd'hui. Cela s'intitule "La descente", comprenne qui pourra.

video

Et l'arbre: entre La Bretonnière et Marolles en Brie.

Ce sont des Rémois qui ont gagné le concours des petites souris! Et oui, il y en a deux, toujours, sur chaque dessin... (Il y en aura d'autres, promis). Le vainqueur (the winner!) a gagné le droit de monter avec moi le Puy de Dôme le dimanche 26 juillet. Youpi ! J'en connais un qui saute de joie devant son ordi ...

8 commentaires:

  1. Ah, ça va devenir moins amusant que de gagner des bières ! Qui fait le compte d'ailleurs ? Bravo pour votre patience. Entre Jean-Pierre qui pédale, qui rend compte et nous tous qui lisons avec assiduité, je propose que nous inventions un problème de maths, genre ceux que l'on faisait à la primaire il y a ... quelques décennies. Du genre : sachant que la lecture hebdomadaire d'un message prend 5 mns, qu'y répondre en occupe bien 10, qu'il y a au moins 3 accros qui lisent tous les soirs ... Qui prend la suite ? je cale. C'est le moemnt d'être imaginatif.
    Pendant que moi je serre les freins, les fesses et les dents dans les descentes que je trouve un peu trop pentues, il y a en qui lache allègrement le guidon pour montrer un dos pas très engageant. C'est là qu'on reconnaît les pros. Vivement l'été que j'enlève quelques épaisseurs et qu'on me reconnaisse enfin. Je rassure Fanou qui m'a prévenue que si cela devenait porno, elle zappait. Même par les fortes chaleurs, je reste décemment couverte ! J'ai la flemme d'ouvrir un dictionnaire, j'autorise Mickey si je n'ai pas bien orthographié.

    RépondreSupprimer
  2. Pour les Rémois qui devront grimper le Puy de Dôme, j'ai entendu dire qu'il faudra se lever de bonne heure. Vous pourres pas dire que vous n'avez pas été prévenus !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis désolé, mais je ne serai pas dispo le 26 juillet pour le Puy de Dôme. En revanche, je ne désespère pas à l'occasion de monter à la Ferté avec mon vélo et d'aller faire une promenade avec vous (mais il faudra vous armer de patience, parce que j'ai du rouler au moins 25 km depuis début janvier). Pour les bières, je ne tiens pas les comptes non plus, mais on s'arrangera...
    Mickey.

    RépondreSupprimer
  4. Moi qui croyait que l'alcool et le sport ne faisaient pas bon ménage, je trouve qu'on parle beaucoup de bière dans ce blog ! A consommer avec modération bien sûr (après les droits d'auteur, la prévention anti-alcool, c'est moi la rabat-joie de service semble-t-il). Je ne sais pas si tu m'as comptée parmi les lecteurs assidus, maman, mais sache que même de l'autre côté de la Manche je consacre mes 5 minutes quotidiennes à la lecture de ce blog. D'ailleurs dans ton problème de maths tu pourrais peut-être rajouter les kilomètres qui les séparent, ces lecteurs assidus, qu'en dis-tu ?

    RépondreSupprimer
  5. Pour le problème, tout est possible, j'ai fait appel à votre imagination . Ce n'était que le début. J'avais pensé à un problème où il faut transformer les minutes en heures et en année. Mais va pour les km. Y en a bien qui ont prévu d'aller sur la lune ! Mais pour revenir c'est une autre histoire. Pour les non-initiés, suite à un prochain numéro (si ça vous intéresse !).Bien sûr que tu es comptée dans les lecteurs assidus. Tu n'es pas rabat-joie, tu as les pieds bien plantés en terre. Et puis tu as fait du droit (quel rapport avec le prévention anti-alcool, mystère)...

    RépondreSupprimer
  6. Qui a dit que le vélo et la bière sont incompatibles? Je vous recommande ce vélo brasserie-pub (le 3ème vélo):
    http://buzzynews.com/buzz/camion
    C'est quand-même beaucoup plus social qu'un tandem sur lequel on roule à deux, non?
    Ça vaut le coup de finir la page : il y en a d'autres très curieux.
    Mickey.

    RépondreSupprimer
  7. Sachant que la lecture hebdomadaire d'un message prend 5 mns, qu'y répondre en occupe bien 10, qu'il y a au moins 3 accros qui lisent tous les soirs, qu'au moins l'un d'entre eux boit une bière de 6 à 7 degrés (je ne parle pas de la pente de la descente...) en le lisant, qu'environ 390 km séparent ce dernier de quelqu'un qui la sert tiède,.... au suivant...
    Mickey.

    RépondreSupprimer
  8. Pour ce qui est de la bière, même si en Auvergne on sait en fabriquer, je ne peux pas trop en parler car je préfère boire du Pshitt.
    Mais rassures toi Jean-Pierre il y en aura à ton arrivée dans le Cantal le 23/07.Quant au 26/07 Gilles espère bien pouvoir faire un bout de chemin avec toi sur le Puy de Dôme.Toute la famille compte bien venir d'ailleurs, ce sera l'occasion de le découvrir...mais pas en vélo!

    RépondreSupprimer