mardi 3 février 2009

Brève de vélo (Dossard n°5)

Nancy-Paris (Dernière étape)
La Lorraine encore, bientôt la Champagne et l'Ile de France: nous nous rapprochons de notre point de départ...

... C'est depuis Pleurs que le maréchal Foch déclencha une des contre-attaques décisives de septembre 1914; en ces régions, d'ailleurs, la bataille de la Marne est toujours présente. Dès 1919, des voyages touristiques furent organisés. Tout était fait pour l'agrément des automobilistes, motocyclistes et adeptes du vélo. Il existait même des itinéraires pour randonneurs pressés; des raccourcis de gloire.

Il y eut aussi des courses cylistes en circuit autour des champs de bataille. Des grands champions y participèrent. Ces compétitions arrivèrent trop tard pour certains coureurs. Le conflit les avait emportés. Dans les années où ils vivaient, trois d'entre eux avaient gagné le Tour de France: Lucien Mazan dit "Petit-Breton", François Faber dit "le Géant de Colombes", Octave lapize dit "le Frisé". Ce dernier a succombé non loin de là, en juillet 1917, à Pont-à-Mousson, au cours d'un combat aérien. Comme quoi un cycliste peut rendre son dossard en plein ciel...


Louis NUCERA
Mes rayons de soleil, éditions Grasset
Les trois champions: Petit Breton, Faber et Lapize(Pas tous morts pour la France, Faber était Luxembourgeois)

1 commentaire:

  1. Salut Jean-Pierre. C'est toujours aussi agréable à lire. Tous les jours, j'attends la suite avec impatience.

    RépondreSupprimer