samedi 28 février 2009

Trente-et-unième sortie

Une sortie presque printanière, je pars vers La Ferté sous Jouarre, la vallée de la Marne et l'Aisne encore.

Entre Chamigny et Sainte Aulde, je découvre ce château (ce manoir ? cette gentilhommière ?) qui est bien caché par les feuillages d'habitude. Cela semble coquet. Il y a même ...



une chapelle privée, une piscine (je l'ai aperçue entre deux massifs) et au fond du parc,

...une "cabane de jardin" (la cabane au fond du jardin ...?) ou une roseraie: chacun choisit selon son humeur. La propriété est bordée de l'autre côté par la Marne.


La photo suivante n'est pas très originale...

Mais en franchissant l'autoroute de l'Est, j'ai pensé au film "TANDEM" (rien à voir avec le vélo, je ne pense pas qu'à cela...)
Et surtout à cette scène où, pendant que Jean Rochefort dort, Jugnot conduit la voiture sur l'autoroute. Quand passant sous un pont, comme celui que j'ai photographié, il aperçoit un cycliste qui jette son vélo sur l'autoroute (Bon d'accord, je pense beaucoup à ça). Mais impossible de trouver cette scène sur internet, pourtant, je ne pense pas me tromper de film: si quelqu'un avait cela dans ses archives ...

Et me voici arrivé au "but" de cette sortie. Il y a quelques endroits comme celui-ci où j'aime passer:

Ce village a dû être prospère.

Une grande mairie-école.
Une église imposante
Un monument aux morts original entouré de grandes demeures.


Une halle magnifique.

Admirons le travail des charpentiers !


Il devait même y avoir un logement au-dessus de la halle.


Un château dont le parc semble plus ou moins à l'abandon...



Comme beaucoup d'autres bâtiments de ce joli village.

Même la compagnie d'arc (une tradition picarde, crois-je savoir?) tombe en décrépitude...

Les riches Parisiens (ou Anglais) ne se sont pas encore penchés sur cette bourgade. Pourtant je crois qu'il y aurait là de belles demeures à rénover, même si je n'ai pas remarqué beaucoup de panneaux "A VENDRE...

A partir de mars et jusqu'à octobre, Marigny en Orxois accueille chaque dernier dimanche du mois un marché campagnard, je ne sais pas ce que cela vaut mais j'y viendrai en vélo ou en tandem aux beaux jours.









J'ai croisé les premières éoliennes de la région, près du village de Coupru !

BOUM !!! Non, je rigole........

Et puis le printemps arrive !

L'arbre au ping-pong de Marigny en Orxois

Et pour finir, une séquence souvenir (ou vintage...): j'ai retrouvé le camion balai du Tour de France 1959

Le voili, le voilà: le beau Renault 1000 kg !


Et je n'ai pas pu m'empêcher de m'arrêter pour admirer cette Ami 6 Citroën...



Et la carte ?






Agrandir le plan

vendredi 27 février 2009

Quelques conseils avant de prendre la route (BIS)

J'ai publié ce message le 8 janvier. Aujourd'hui, j'essaie de le rendre plus lisible, grâce à mon super scanner...


Voici les conseils prodigués aux enfants du début des années soixante par l'ancêtre de la Sécurité routière dans un manuel scolaire de l'époque (Conforme au décret du 28 novembre 1958, c'est tout dire...)

Ca y est, j'ai trouvé la bonne page !


J'espère ne pas trouver autant de trafic... l'été prochain.


Et maintenant, ENTRETIEN de la machine !
J'avoue que là-dessus, je ne suis pas toujours au top. Alors révision ! Entièrement d'accord... Et inversement !!!

Ce qu'il ne faut pas faire ! Mais qu'on a tous fait, non ?


J'en connais un que j'ai conduit à l'hôpital parce qu'il transportait son ballon de foot... Le foot est un sport dangereux !

Alors là, je proteste! A partir du moment où il y a une barre horizontale, on est obligé de le faire un jour ou l'autre, ça !

Par contre, l'été prochain, je risque d'être un peu chargé mais j'essaierai d'être raisonnable. Promis! Juré!

Je me souviens d'une super gamelle au retour d'un fest-noz, les non-bretons ne peuvent pas comprendre. J'étais le seul à vélo bien sûr et je m'étais accroché à l'épaule d'un copain, Gilou, qui me tractait à l'aide de sa mobylette grise. Ma cheville gauche s'en souvient encore !

Donc, je promets de ne pas m'accrocher aux tracteurs comme ce paressseux de Gustave. Saviez-vous que les Gustave sont paresseux?...
Attention de ne pas suivre l'exemple de Louison qui se prend pour un champion (Clin d'oeil d'époque...) et qui va rentrer dans le camion... (Cela pourrait faire une petite chanson, avec l'accent d'un rappeur méchant. Hé! Hé!).

Yvon, si tu lis ce message, cela te rappellera sans doute quelques poursuites de véhicules divers et variés que nous avons pratiquées ensemble... Je crois me souvenir d'un camion que nous avions "coursé" dans la bosse de Bieuzy-Lanvaux.

ENCORE QUELQUES CONSEILS.

J'avoue bien aimer le dernier petit coureur qui veut tourner à gauche entre deux grosses berlines. Mais petit, je crois que je ressemblais plus au deuxième (Et encore aujourd'hui, parfois... mais pas souvent.)

Pour terminer, voici quelques conseils, s'il vous arrivait d'avoir à guider un troupeau... Cela peut arriver... non ?





Cinquante ans... Un autre monde ? Tous ces conseils sont encore valables, non ?
Alors roulons prudents et partageons la route !