mercredi 7 janvier 2009

Quatrième sortie 2009

Encore une trentaine de kilomètres en début d'après-midi. Après la neige de lundi, les températures ont encore baissé. Mais le soleil est là et je pars quand même.

Tout d'abord, il faut bien se couvrir, dehors je vais avoir si froid...

J'utilise la méthode des pelures d'oignon: 5 maillots sur le corps plus une veste polaire (vraiment d'actualité...), un cuissard court sous un cuissard long, deux paires de chaussettes plus des couvre-chaussures, une paire de gants "Windstopper" sur une autre paire de gants de soie et enfin, un bandeau pour se protéger les oreilles sous une cagoule de soie. Les lunettes de soleil sont en option.

La tenue du cycliste sibérien (à prononcer avec l'accent russe !)

Le deuxième point, c'est qu'il faut bien choisir son itinéraire, c'est à dire éviter les petites routes.
C'est pourquoi j'ai choisi de tracer aujourd'hui un espèce de quadrilatère entre La Ferté Gaucher, Saint Siméon (par la vallée du Grand Morin), Rebais et Saint Barthélémy.

Saint Siméon enneigé (Je pensais qu'il y aurait plus de neige en campagne.)


Le village de Saint Léger, résumé du village français: église + mairie + école = La force tranquille... Qui s'en souvient?




2 commentaires:

  1. Et oui, inutile de chercher slip ou caleçon, ou quelque chose qui en ferait office, le cycliste ne s'encombre pas de ça !
    Comme ça, tu fouilles dans mon stock de tissu !

    RépondreSupprimer
  2. Quoique un cycliste avec un string sous le cuissard ça passe inaperçu,
    hé hé hé faut pas tout dévoilé des charmes de ce sport...

    Un cycliste de BZH

    RépondreSupprimer