mercredi 28 janvier 2009

Onzième sortie

Balade vers le nord de la Seine et Marne aujourd'hui. Le temps est triste et brumeux. J'ai même un peu froid tellement l'humidité est envahissante.

...

Premier arrêt à La Ferté Sous Jouarre: le théâtre.

En face, ce joli kiosque à musique.

Il reste encore ce genre de magasin. Lorsque nous nous sommes installés à La Ferté Gaucher, il y a... bien longtemps, M. et Mme Le Cam tenait une droguerie en face de chez nous. Et c'est vrai qu'on y trouvait des trésors...


La synagogue de La Ferté Sous Jouarre est devenue le musée André Planson. Je ne connais ni le musée, ni l'ami André... mais je vais me renseigner !
Sur les bords de la Marne... j'aime bien la vallée de la Marne et pas seulement pour ses vignobles.

Je l'ai retrouvée:

Elle vit ici, si, si... Cécilia.

Je dois encore pousser un cri: AAAAAA! contre cet "aménagement" urbain. Une côte à 7% et au milieu de la chaussée ce... comment l'appeler ? "pavage bombé". Les voitures derrière le malheureux cycliste n'osent pas toutes "enjamber le terre-plein", alors elles frôlent le malheureux (non, elles ne restent pas derrière)... qui n'a qu'à bien tenir sa droite (malgré les 7% !), et serrer les fesses...

Dans la campagne, sur la rive droite de la Marne, j'ai vu ceci:
Je n'ai jamais rien lu de lui... mais un prix Nobel, quand même. Par contre, impossible de photographier la maison entourée d'un haut mur, mais elle n'a rien de remarquable. En 1959, Samuel Becket demeurait donc à Ussy sur Marne. A-t-il écrit quelque chose d'important cette année-là ?

Mais j'ai photographié un voisin de l'illustre écrivain. So British, isn't it ?
Les paysages aussi étaient un peu British aujourd'hui ! Ireland or Scotland !
Et pour finir ce message sur cette maison au bord de l'ancienne Route Nationale 3:
Approchons-nous ...

Je n'ai pas vu les armes, mais j'ai trouvé : Le balcon est piégé ! Le voleur veut se sauver par là, et HOP...




L'ARBRE : Pommier entre Doue et Chantareine.

7 commentaires:

  1. Voici effectivement des paysages qui doivent ressembler à ce que rencontre actuellement notre Grande Bretonne.
    Au passage, la synagogue est devenu"e" le musée.
    Jolie promenade.
    Mickey.

    RépondreSupprimer
  2. Petite rectification : Samuel Beckett n'était pas british comme ce paysage, mais irlandais. En 1959, il écrivit "Embers", une pièce pour la radio.
    Au fait à Brighton, sud de l'Angleterre, les vélos savent même nager (je n'ai pas pris de photos, il faisait nuit).

    RépondreSupprimer
  3. La synagogue est devenueeee ce que je veux...
    (J'est des cahier à corrigés... Domaje que je ne puice te les transmettres par ordinateurre.)
    Et la Grande Bretonne vient de me signaler que Beckett était Irlandais. Elle doit poster un commentaire.

    RépondreSupprimer
  4. Le commentaire est arrivé pendant que je répondais au premier commentaire. Nous allons former, je le sens, une belle équipe. Mais ne me dites pas comment pédaler.

    RépondreSupprimer
  5. Mais non, on veut juste t'aider à moins ramer!!!
    Mickey.

    RépondreSupprimer
  6. Petit, j'étais déjà un bon rameur. Fils de marin quand même !

    RépondreSupprimer
  7. Allo !!la gendarmerie!!
    Je connais le nom du cambrioleur de bijoux chez Cécilia !!!
    C'est petitvélo77
    En d'autres temps, il remplissait ses poches de pommes aux alentours de Meilleray, maintenant il est passé à plus lucratif.

    Patrick

    Patrick s'est trompé d'endroit pour publier son commentaire, il l'avait publié il y a 3 ou 4 jours alors je le remets à la bonne place.

    Et je réponds:
    "Caramba, yé souis démasqué. Rodrigo, Tortilla..."

    RépondreSupprimer