samedi 24 janvier 2009

Neuvième sortie 2009

Aujourd'hui, sortie vers l'Aisne (02) à moins de 20 kilomètres de La Ferté Gaucher. Si on regarde une carte des départements français, l'Aisne s'immisce comme un coin entre la Seine et Marne et la Marne et c'est dans ce petit coin, entre Montmirail (51) et Château-Thierry (02) que j'aime bien me promener: Calme, peu de voitures et beaux paysages... Super pour faire du vélo !
Laurence m'a laissé à Verdelot pour vivre seule sa vie de cylotte.


Et moi, je suis parti vers Viels Maisons où l'hôtel-restaurant-bar "le Glou Miam Do" est en travaux... "Glou Miam Do"... Comment un tel resto a-t-il pu fermer ? Si la cuisine était à la hauteur du nom de la gargotte... Si l'imagination culinaire du chef était au diapason du grand esprit qui trouva ce nom: "Glou Miam Do"...
Notons le petit air vintage de la photo, style années 70, avec la R16 garée à côté.

"Glou Miam Do", bon sang, mais c'est bien sûr :


Dans le même village un autre bistrot, plus conforme... et encore ouvert. J'en profite de le photographier car il n'en reste plus beaucoup dans nos petits villages !


Et maintenant un village que j'adore: ROZOY BELLEVALLE (02)



Le château a appartenu au comte de La Vaulx, un pionner de l'aviation. Des parcours pédestres ont été aménagés autour de ce village et des panneaux informent le balladin (Celui qui se ballade...) à propos de ce qu'il voit et c'est très intéressant même si sur cette photo c'est peu lisible...
Alors je copie un article de Wikipédia.

Henry, comte de La Vaulx, né le
2 avril 1870 à Bierville et mort le 18 avril 1930, est un aéronaute et explorateur français.
Henry de La Vaulx fut le fondateur, le
14 octobre 1905, puis directeur de la Fédération aéronautique internationale. Il a également entrepris un voyage en Patagonie au cours duquel il a séjourné dans les tribus locales de mars 1896 à mai 1897.
Disciple de
Jules Verne, compagnon de Mermoz, il a été un des fondateurs de l’aéroclub de France.
Il fut également le fondateur de la fameuse marque
Zodiac qui construisait à l’époque des dirigeables avant de s’orienter sur la fabrication des bateaux gonflables que l’on connait aujourd’hui sur le marché nautique.
Pour se reposer des ses périples, Henri de la Vaulx résidait dans sa propriété, un château situé à
Rozoy-Bellevalle dans le canton de Condé-en-Brie, dans le sud du département de l’Aisne.
Il périt alors qu’il effectuait un vol de démonstration.
Selon sa volonté, il est enterré dans le cimetière de Rozoy-Bellevalle.

La prochaine fois que je passe dans ce village, je vais faire un petit tour au cimetière.


L'église est jolie aussi et un panneau nous apprend que la maison à côté de l'église, dédiée à saint THIBAUD, est l'ancien presbytère qui fut habité par le curé du village jusqu'en 1969, Rozoy Bellevalle comptait alors une soixantaine d'habitants. Depuis le presbytère a été vendu et il semble aujourd'hui habité par une famille.

Le hameau le plus proche porte ce nom étrange. Impossible de savoir d'où il vient. Pas de panneau d'information et pas d'habitants en vue aujourd'hui. Et j'avoue que jusqu'à maintenant ce nom m'avait amusé mais jamais je n'avais éprouvé l'envie d'en connaître la raison. J'ai du boulot pour mon prochain passage.
A Vendières, je n'avais jamais remarqué ce vélo "décoratif" dans un jardin. Cela aiguise mon oeil de tenir ce blog. Il servira au moins à ça...
Revenu vers la vallée du Petit Morin, l'eau coule, dans les fossés et dans les rus.


On va pouvoir cultiver du riz...


Et puis, je rentre par la petite route entre La Celle et Coucermont. Une route qui monte pour sortir de la vallée. Peut-être la route que je préfère dans la région.


L'ARBRE: un chêne entre la Celle et Coucermont.

2 commentaires:

  1. C'est quoi, une cylotte ? Même en hiver les arbres sont beaux.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    "Si la cuisine était à la hauteur du nom de la gargotte... Si l'imagination culinaire du chef était au diapason du grand esprit qui trouva ce nom: "Glou Miam Do"..."

    C'était plutôt bien ou plutôt pas terrible? Il me semble que le restaurant s'appelait "La Gourmandière"...

    RépondreSupprimer