lundi 5 janvier 2009

Premiers émois...

Dès que j'ai parlé de mon idée à mon copain Yvon, voici quelques années déjà, il m'a apporté des photocopies du journal L'équipe de juin et juillet 1959.
Mon vieux Yvon, j'espère que tu feras une étape ou un bout d'étape avec moi l'été prochain, comme nous l'avions fait lors du dernier Paris-Brest-Paris entre Carhaix et Corlay. Salut vieux frère !



C'est ainsi que j'ai découvert ce Tour (auquel je ne m'étais jamais intéressé auparavant). Merci mon ami. C'est grâce à toi que j'ai commencé à rendre concret mon rêve.

J'ai pu également, grâce au parcours détaillé de chaque étape qui paraissait dans "Le quotidien du sport et de l'automobile" gribouiller une carte de France. J'adore les cartes et j'adore les gribouiller...


Ensuite j'ai lu les chroniques écrites par Antoine Blondin dans l'Equipe à propos de ce Tour 1959.

Ses 524 chroniques, écrites de 1954 à 1982, ont été éditées dans un gros pavé par les éditions de La Table ronde. Je recommande, cela s'appelle Tours de France, mais à consommer avec modération...

A partir de la Toussaint 2008, j'ai recherché des livres et objets concernant ce Tour et cette année 1959.
J'ai bien entendu acheté quantité de numéros des deux hebdomadaires sportifs de l'époque: MIROIR SPRINT et LE MIROIR DES SPORTS. Miroir, mon beau Miroir...
J'ai également trouvé d'autres livres et magazines, ayant trait ou non au vélo, de cette époque (C'est fou ce qui peut se vendre et s'acheter sur e-bay. J'en sais qui ricanent...).

Toute une collection j'en ai.

Je vais maintenant pouvoir raconter la merveilleuse histoire de 1959 et de son TOUR DE FRANCE.

Sonnez hautbois! Résonnez ... sonnettes... de vélo !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire